Les Éphémères

33,99

UGS : BAC245 Catégorie :

Description

Un spectacle du Théâtre du Soleil | Sur une proposition d’Ariane Mnouchkine

bac045-cover-ephemeres-3d

Les Éphémères

Le dernier spectacle du Théâtre du Soleil dans un coffret exceptionnel de 4 DVD.

Ariane Mnouchkine, véritable conscience morale de notre temps, monte d’ordinaire de grandes fresques politiques, comme Le Dernier Caravansérail (paru en DVD), où elle décrivait le destin de réfugiés entassés à Sangatte. Cette fois, Ariane Mnouchkine, avec toujours la même exigence et toujours le même talent, s’en prend à notre petite histoire. Pour la première fois, elle met en scène des souvenirs intimes, des moments qui l’ont marquée, elle ou l’un ou l’autre des membres de sa troupe. Installés sur des structures mobiles poussées par des partenaires avec une élégance toute chorégraphique, les interprètes jouent des scènes parfois traumatisantes, parfois solaires, souvent drôles, toujours pleines de mélancolie.

Créé à la Cartoucherie, où il a été joué de 2006 à 2008, le dernier spectacle du Soleil mène depuis l’été sa vie nomade, d’Athènes à Avignon, de Buenos-Aires à Rio ou New York et remporte un triomphe partout où il passe, en France, comme à l’étranger.

Après avoir traité avec Le Dernier Caravansérail d’un des problèmes les plus importants de la période où nous vivons, celui de l’exil et de l’errance des « humains migrateurs », le Soleil s’est avancé sur des territoires neufs qui sont ceux de l’intime, du familial, d’un pays proche, la France, sur quatre générations, celles-là mêmes qui coexistent au théâtre, en comptant les enfants.

La scénographie s’impose très vite : un dispositif bi-frontal, les chariots du Caravansérail qui deviendront circulaires et tourneront dans un mouvement lent, presque chorégraphié, pilotés par des acteurs-pousseurs attentifs et magnifiques.

Souvent pratiquée par le Soleil, la création collective s’est approfondie au fil des années. Ici, l’exposition de chacun est maximale.

Les Ephémères sont ainsi une sorte de rituel d’évocation collective de ce qui a intimement tramé le présent de chacun. Le Soleil y expérimente un engagement nouveau, urgent : se recentrer sur l’homme ordinaire, grain de sable que la globalisation exile loin de lui-même, tenter de le comprendre, sans les voiles du narcissisme égotique, des vastes problèmes ou des idéologies. D’où vient-on, qui est-on ? En une période de bouleversement rapide où l’amnésie est une des composantes de notre vie, la quête du fil essentiel qui relie les êtres humains au monde est sans nul doute un acte politique nécessaire qui fait de la dernière œuvre d’art du Soleil, éloignée des prises de positions fortes, la coda de tout son répertoire.

Presse

« Magie obsédante de ces scènes en perpétuelle rotation – comme la Terre, comme la sphère, figure idéale de la Grèce antique -, qui, telles les danses soufies, finissent par nous mettre la pensée en lévitation. Ne manquez pas ce grand œuvre d’alchimiste : quand le mystère des émotions, fragile et irréductible, devient la matière même de la représentation. » – TÉLÉRAMA

« Les Éphémères sont d’essence tchekhovienne et il faudrait un livre pour en saluer la richesse incomparable. (…) La manière dont s’enchaînent les histoires, fils croisés, échos, est magnifique. Quant aux interprètes, plus de trente, de la maturité aux jeunes pousses, ils sont tous sensibles, profonds, engagés, uniques. La place nous manque pour les citer. Tous apportent une densité, une profondeur, ils changent de rôles, de personnalité et quelques créations de personnages entreront dans la légende. » – LE FIGARO

« Huit heures, entracte compris, passent en un instant, sans effort : les Ephémères est un spectacle court, tout comme la Maman et la Putain de Jean Eustache n’est pas un film long. C’est un spectacle à l’usage de ceux qui s’ennuient souvent au théâtre, prétendent ne pas l’aimer et ne se font pas d’illusions sur le peu qu’ils saisissent d’une représentation. Les Ephémères est fait pour eux. Leurs images mentales, leurs distractions sont sur la scène. Inutile d’être concentré, on est là. » – LIBÉRATION

Acheter

33,99 €

[belair]

Les Éphémères [DVD]

Un spectacle du Théâtre du Soleil

Sur une proposition de Ariane Mnouchkine

Filmé par Bernard Zitzermann

Musique de Jean-Jacques Lemêtre

Produit par François Duplat

FICHE TECHNIQUE

Enregistrement HD : Comédie de Saint-Étienne | 05-06/2008
Date de parution : 05 novembre 2009
Distribution : Arcadès

4 DVD [DIGIPACK]
Référence
: BAC045
Code-barre : 3760115300459
Durée : 347 min.
Livret : FR | 16 pages
Sous-titres : FR / ANG / ALL
Image : Couleur, 16/9, NTSC
Son : PCM 2.0, Dolby Digital 5.1
Code région : 0

galerie photo

vous aimerez également...

Informations complémentaires

Compagnie

Metteur en scène

Réalisateur

0

Start typing and press Enter to search

NE MANQUEZ AUCUNE PARUTION !

Twitter Facebook Instagram YouTube

Abonnez-vous à la newsletter de BelAir Classiques et recevez toute notre actualité DVD & Blu-ray : nouvelles parutions, offres promotionnelles, bons plans, jeux-concours...

Twitter Facebook Instagram YouTube

Votre inscription a bien été prise en compte

Merci pour votre confiance et à bientôt !