Marie-Agnès Gillot | Yann Bridard | Ballet de l’Opéra national de Paris

Pina Bausch : Orphée & Eurydice

Chef d’œuvre de Pina Bausch, Orphée et Eurydice est le symbole absolu du génie de la chorégraphe allemande décédée en juin 2009. Un film-événement enregistré en février 2008 à l’Opéra de Paris.

Gluck a voulu dès sa création que son œuvre soit accompagnée d’une chorégraphie. La force dramatique du compositeur a inspiré Pina Bausch qui transforme l’œuvre en un opéra-dansé (tanzoper). Sa chorégraphie prend à bras-le-corps cette dimension pour exprimer la souffrance d’Orphée, la souffrance que l’homme doit surmonter en affrontant ses désirs inassouvis.

Les caractères principaux – Orphée, Eurydice et Amour – sont des voix. Mais ce sont aussi des corps qui dansent. Ainsi l’a voulu Pina Bausch : des personnages dédoublés, comme déchirés entre leur ‘moi chantant’ et leur ‘moi dansant’.

La vision du mythe de Pina Bausch ne contredit pas Gluck ; elle la prolonge : elle est plus sombre. Si la danse, fluide, dévoile des corps qui aiment, elle suggère surtout leur vulnérabilité. Le chant implore Zeus et l’émeut. Mais la danse, elle, pieds nus reliés au sol, rappelle la condition humaine. Elle dit la mort inéluctable.

Revue de presse

« Orphée et Eurydice au Palais Garnier : une standing ovation comme on n’en voit plus guère. »
« Un chef-d’oeuvre sombre, tragique et sublime de tension, d’ambiguïté, de déchirure, telle est cette version que Pina Bausch donne de l’oeuvre de Gluck » – JDD

« Orphée, un classique de Pina Bausch »
« Un classique de l’histoire de la danse, solide, à toute épreuve. » – Le Monde

« Bausch n’est pas loin d’avoir réussi la plus parfaite illustration du mythe d’Orphée, y lisant une parabole chrétienne clairement signalée par la présence d’une Madone aux roses de sang. »  – Concertclassic.com

« Au fil d’une parabole quasi christique, Orphée traverse quatre stations-tableaux (Deil, Violence, Paix et Mort) aux décors déclinés en noir, gris ou blanc, riches d’images fortes. La direction théâtrale de Thomas Hengelbrock contribue à hisser cette soirée jusqu’à la transe. » – Diapason

« Pina Bausch a eu l’idée de dédoubler par les chanteurs les trois rôles principaux. Elle ose le contraste des robes blanches, des costumes sombres ou Orphée en culotte, loin de l’imagerie lyrique. Les corps sont parfois basculés en arrière, le mouvement fait des gestes étirés. L’intensité émotionnelle est décuplée : la patte bauschienne en quelque sorte. » – Philippe Noisette

Acheter

Effacer
UGS : N/A. Catégorie : . Étiquette : .

récompense

Pina Bausch : Orphée & Eurydice [DVD & Blu-ray]

Musique : Christoph Willibald Gluck (1714-1787)

Chorégraphie et mise en scène : Pina Bausch

Décors, costumes et lumières : Rolf Borzik

Orpheus Yann Bridard (danseur)
                  Maria Riccarda Wesseling (mezzo-soprano)
Eurydike Marie-Agnès Gillot (danseuse)
                   Julia Kleiter (soprano)
Amor Miteki Kudo (danseuse)
            Sunhae Im (soprano)

Ballet de l’Opéra national de Paris 

Balthasar-Neumann Chor & Ensemble

Direction musicale : Thomas Hengelbrock

FICHE TECHNIQUE

Enregistrement HD : Opéra de Paris (Palais Garnier) | 02/2008
Réalisation : Vincent Bataillon
Date de parution : 18 novembre 2009
Distribution : Outhere Distribution France

1 DVD
Référence
: BAC044
Code-barre : 3760115300446
Durée : 104 min.
Langue originale : ALL
Sous-titres : FR, ANG, ALL, ESP, ITA
Image : Couleur, 16/9, NTSC
Son : PCM 2.0, Dolby Digital 5.1
Code région : 0

1 BLU-RAY
Référence : BAC444
Code-barre : 3760115304444
Durée : 104 min.
Langue originale : ALL
Sous-titres : FR, ANG, ALL, ESP, ITA
Image : Couleur, 16/9, BD25
Son : PCM 2.0, DTS HD Master audio 5.1
Code région : A, B, C

galerie photo

articles associés